Fabe - Au fond de nos coeurs - Clickletras.com.br


Letra Au fond de nos coeurs

Intro (x2)D'où on vient tu t'en fous alors regarde c'qu'on fait,Regarde c'qu'on fait, regarde c'qu'on faitD'où on vient tu t'en fous alors regarde c'qu'on fait,Et si ça fait de l'effet lève ta main refré.Au fond d'nos c?urs...Dès qu'il sent l'approche extérieure il se ressere comme unétau,T'entends l'écho ? "Nada !"Tout le monde à l'affût, personne à l'écoute.Notre seul échange est un refusAu fond d'nos c?urs c'est comme un ghettoOn s'enferme afin d'être fortOn joue les fins, on s'renferme sur nous mêmeMême qu'au fond d'nos c?urs ça sent le renfermé,Comme une baraque humide où pourrirait un corps décharné.Acharnés on l'est tous, pense tous qu'on va dans l'bon sensinné.On prend confiance, l'histoire de notre vie on l'a déja vue aucinéSinon, c'est la routine et l'accoutumance,On parle tous ici de tolérance, mais quand t'y penses.{Refrain:}Au fond d'nos c?urs, c'est comme un ghetto,Dès qu'il sent l'approche extérieure il se resserre comme unétau,T'entends l'écho ? "Nada !"Tout le monde à l'affût, personne à l'écoute.J'te parle de communiquer,Sans tourner en bourrique comme un tourniquet.La peur de "la peur de l'autre" m'a rendu parano c'estniqué !J'peux pas abdiquer, piquer du nez, peux pas pratiquer.J'peux pas baisser la tête.J'ai trop lutté pour qu'on nous manque de respect.Différent, regard de l'autre sur (ma digérant ?)."T'es pas dans ta banlieue" encore un flic quis'croyait marrant !Belligérant, au service de ceux qu'j'aime pas.Entrer dans les rangs ?J'peux pas en bonne santé, en étant mourantJ'peux pas t'aimer, si tu mens, j'peux pas partir en courant,J'peux pas aimer un tyran, j'peux pas faire de sentiments,J'peux pas couler du ciment sur les pieds d'un typeEt l'jetter dans la Seine gentiment, j'revois la scèneJ'ai des sentiments, aussi des pressentiments,Du feu sur les continents, j'en vois partout.Et c'que j'ressens ça semble évident.{au Refrain}T'as vu personne demande pardon,Dis-moi comment tu veux qu'on excuse ?Tu m'exclus, alors je t'exclus et on vit reclus chacun chez soiUne info sans exclusivité, avant que mon avis compte,J'dois présenter un pièce d'identité.Et encore moi "Dieu merci j'fais partie des chanceux"Avec la notoriété, ils ont oublié que ma peu est pigmenté,Mais moi je n'oublie pas, c'est ma ranc?ur face aux "apriori".En théorie, t'es intégré lorsque t'as réussi, abruti !J'm'intègre pas,J'suis né sur terre, j'ai du respect pour l'homme,Mais le dieu que j'adore n'est pas un billet vertL'air de rien, nos gorges, se serrent, regards de travers,Des vies amères et pour arranger nos affairesAu fond d'nos c?urs.